Lire l’article

Handball

Martin Petiot : « Rester au niveau des deux dernières saisons ! »

L’arrière droit d’Esch Handball présente les ambitions de son équipe avant que celle-ci dispute son premier match de cette exercice 2020-201 en championnat face au HB Dudelange.

Pour les lectrices et lecteurs qui ne te connaitraient pas, peux-tu te présenter ?

Alors je suis Martin Petiot, j’ai 29 ans dans un mois et j’entame ma deuxième saison en tant que joueur pro avec Esch Handball où j’occupe le poste d’arrière droit. Avant de venir ici, je jouais en France à Chartres en Proligue (deuxième division française). Et avant ça j’ai joué à Créteil en Starligue (première division) ainsi qu’à Nancy et à Dijon où je suis passé par le centre de formation.

Vous venez d’être éliminés par le Pfadi Winterthur, club suisse, lors du 1er tour qualificatif de la Ligue Européenne (30-33). Il vous a manqué quoi sur ce match ?

A mon avis et sans rentrer dans les détails, pour gagner ce match il aurait fallu qu’on respecte beaucoup plus le projet de jeu offensif qu’on avait mis en place les semaines précédentes pour attaquer leur défense. On n’a aussi pas été bon en attaque. On a manqué d’intelligence de jeu, de lucidité et sûrement d’expérience à ce niveau de compétition. Mais c’est facile de faire des constats après la bataille. Aujourd’hui, on est éliminé en perdant de seulement 3 buts et vu la manière dont on a joué on peut vraiment se dire qu’on est passé à côté de quelque chose. C’est rageant.

C’est la reprise du championnat ce samedi, de quoi vite tourner la page de cette élimination…

Oui, le match de samedi doit nous permettre de passer à autre chose. C’est important de bien débuter le championnat. Il va falloir faire le vide et se remettre tout de suite dedans. 

Esch est champion en titre et prêt à remettre son sacre en jeu ? Quelles sont les ambitions de cette année ?

Malgré une fin de championnat tronquée, je pense qu’on mérite ce titre et aussi notre victoire en coupe nationale. Ça fait donc deux ans que le club réalise le doublé. Alors cette année on va dire « jamais deux sans trois ». Il va falloir aller chercher le titre plus la coupe pour rester au niveau des deux dernières saisons.

Les confrontations face à Dudelange sont toujours très animées. Comment l'équipe aborde-t-elle ce choc pour le retour sur les parquets de l’AXA League ?

On sait que ça va être un gros combat samedi soir. On l’aborde tous comme un match très important. Il ne faut pas se rater contre ce genre d’équipe sinon ça pourrait nous coûter cher pour de la suite de la saison. A la différence de la France, au Luxembourg à chaque match contre les grosses équipes du championnat il y a beaucoup de rivalité dans l’air. Difficile à expliquer pour un joueur comme moi qui a seulement fait un an ici, mais c’est facile de le ressentir sur le terrain de par  l’intensité des impacts physiques et la motivation des mecs. Je trouve ça dingue, ça rajoute du piment à chaque rencontre c’est super positif ! 

Un mot sur l’adversaire ?

Dudelange est une bonne équipe. On a eu l’occasion de les jouer en préparation. Ils ont perdu quelques joueurs mais ils en ont aussi récupéré d’autres. C’est une équipe qui a beaucoup de caractère. Ils ne vont pas se laisser marcher dessus et ils vont vouloir nous faire déjouer un maximum. Il faudra rester fort dans la tête et intelligent sur le terrain pour espérer faire quelque chose. 

Le Standard a vu ses deux premiers matches reportés en raison de l’infection au COVID 19 de certains de ses joueurs. Comment appréhendes-tu cette saison qui risque d’être spéciale à ce sujet ?

Honnêtement, en terme de calendrier je pense que cette saison va plus ressembler à du bricolage qu’à autre chose à cause de la pandémie. Nous allons réussir à jouer tous les matchs comme prévu je pense mais je souhaite bon courage à ceux qui s’occupent de l’organisation et de la planification des matchs au sein de la fédération parce qu’à mon avis le cas de Standard va se reproduire plus d’une fois dans la saison. On va vivre le championnat dans l’imprévu. En dehors du sport, j’espère que les joueurs de Standard qui ont contracté la maladie sont en bonne santé. Je pense que c’est le plus important.

La journée d’Axa League (hommes) :

Samedi 12 septembre à 20h15 :

HB Dudelange – Handball Esch

HC Berchem – Red Boys Differdange 

CHEV Diekirch – HB Petange 

La journée d’Axa League (femmes) :

Samedi 12 septembre à 18h00:

CHEV Diekirch – HC Standard

HB Dudelange – HB Esch

Dimanche 13 septembre 

à 16h00: Red Boys Differdange – HB Museldall

à 18h00: HB Bettembourg – HB Kaerjeng

 

Date de publication: 11 septembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet