Lire l’article
CHEV Diekirch

Handball

Sascha Marzadori : « Ces équipes, on les joue pour apprendre »

Le pivot du CHEV Diekirch se livre après la défaite de son équipe, hier soir, face au Handball Kaerjeng.

Comment jugez-vous la défaite d’hier soir ?

Avant le match, c’était déjà clair pour nous… On a fait une très bonne première mi-temps, et perdre de 10 buts, pour nous c’est presque une bonne journée. Donc malgré la défaite, nous sommes plutôt satisfaits.

Vous vous attendiez à perdre plus que par 10 buts d’écarts ?

Ce qui est clair, c’est que nos adversaires, ce sont le Standard, Mersch, Rumelange et Schifflange. Les autres équipes, on les joue surtout pour apprendre, donc dix buts, ça nous va.

Il n’y avait pas forcément l’envie de créer l’exploit ?

Si, ça c’est sûr, on a d’ailleurs fait trente bonnes minutes. Mais en deuxième mi-temps, c’est là qu’on a vu l’écart entre eux et nous. On a tout de suite pris des contre-attaques qui nous ont fait mal. Après, on n’a pas un très grand cadre, donc ça ne nous permet pas d’effectuer beaucoup de changements importants.

Qu’est ce qui aurait pu être amélioré ?

On aurait pu avoir un peu plus de patience en attaque. On faisait trois passes et puis on tirait. Donc on perdait beaucoup de balles simples, on a fait des fautes stupides. En deuxième mi-temps, on n’a pas été prêts dès le début.

Vous affrontez le Standard ce week-end, comment est-ce que vous allez aborder cette rencontre ?

On va tirer les enseignements du match d’hier. Ce soir lors de l’entrainement, on va discuter, analyser le dernier match du Standard face à Schifflange, et on ira là-bas pour gagner, ça c’est sûr.

Quel est l’objectif du club cette saison ? Avez-vous tout de même l’espoir d’atteindre le groupe des vainqueurs ?

Si tout fonctionne parfaitement pour nous, on peut accrocher la sixième place. Mais aujourd’hui, les favoris pour cette place sont le Standard et Mersch. Donc logiquement, on n’y sera pas, mais on ne sait jamais.

Et quel est votre objectif personnel ?

Mon objectif, c’est de jouer tous les matchs. En ce moment, je suis blessé à l’épaule donc c’est un peu compliqué, je suis souvent chez le Kiné. J’ai envie de jouer et de tout gagner, mais il faut aussi être réaliste.

Comment te sens-tu à Diekirch ?

Le niveau n’est pas le même que lorsque je jouais aux Red Boys, mais je me sens très bien dans ce club, c’est une petite famille. La plupart des joueurs sont jeunes, le comité travaille beaucoup pour nous. Ils m’ont nommé capitaine de l’équipe, et j’en suis très satisfait.

Date de publication: 17 septembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet