Lire l’article
Photo: Albert Krier

Handball

Un CHEV à détrôner, un HB Esch à bousculer

La Coupe de Luxembourg féminine et le play-off titre messieurs occuperont le haut de l'affiche en cette fin de semaine.

Ce jeudi, il y a aura deux chocs dans le cadre des demi-finales de la coupe des Dames: celui des extrêmes et celui des mastondontes.

Dans la première opposition, Atert-Redange se frottera à Dudelange. La première équipe citée est bien partie pour monter dans l’élite féminine.

Le groupe du jeune coach Benjamin Rakovsky occupe actuellement la première place de la poule relégation de l’Axa League. Ce n’était pas réellement prévu à l’ordre du jour, le technicien belge de 22 ans l’explique: «J'ai pris les rênes de l’équipe en octobre dernier puis on a enchaîné les bonnes performances et l'élite est en train de s'offrir à nous.»

En cas de montée, lui et son groupe retrouveront l’adversaire du dernier carré, le HB Dudelange, actuel troisième de la poule titre qui peut encore finir champion national même si Diekirch semble mieux parti.

Le petit poucet de ces demies s’appuiera sur ses buteuses maison Jesicca Gomes et Marthe Ongono qui font trembler les filets adverses en moyenne sept fois par match.

Atert-Redange n’a fait qu’une bouchée de Mersch dans le derby du centre lors du tour précédent (26-14) mais aura fort à faire face à la bande de Kim Wirtz qui reste sur deux succès probants dans sa poule. Loin d’être hautain, Rakovsky a conscience «de la qualité du groupe adverse» mais avoue «ne ressentir aucune crainte». Après tout, pourquoi avoir peur, alors que ses filles ont tout à gagner...

Une finale avant l'heure

Dans l’autre rencontre de ces demi-finales, on va se redouter et surtout cravacher. Käerjeng-Diekirch fleure bon l'affiche finale mais le tirage au sort en a décidé autrement et a voulu les mettre aux prises au seuil de l’échéance suprême.

Les deux grandes rivales, respectivement deuxième et leader, sont à une victoire chacune dans leur opposition directe depuis l’entame de la saison.

Jill Zeimetz, capitaine du club nordiste, livre son avis avant la bataille: «Je crois que la mise en place d’une bonne défense sera la clé du match. Nous devrons canaliser le jeu rapide de Käerjeng.»

En face, Jil Weintzen et consœurs sont donc prévenues. Si elles veulent rejoindre la dernière manche de la compétition qui aura lieu dimanche à 16 heures à la Coque, il faudra qu’elles mettent autant d’ardeur que lors la deuxième journée de saison régulière où elles s’étaient imposées largement (28-22).

Ce jeudi

18h30: HC Atert Rédange (+3) - Dudelange

20h30: HB Käerjeng - CHEV Diekirch

La Finale est programmée le dimanche 2 mai à 16h

L'ultime sursaut du HBD?

Du côté des hommes et de la poule titre de l’AXA League, on disputera la 7e journée. A quatre parties du clap de fin, le leader eschois ouvrira le bal vendredi soir à 20h en accueillant Dudelange, quatrième et qui est quasiment hors course pour décrocher la distinction suprême. Mais gare à la fausse note de la bande à Sacha Pulli face à des Dudelangeois qui ont sur leur tenir tête lors de leurs deux confrontations directes cette année.

Le lendemain, en pleine journée de la fête de travail, Berchem ne devra pas chômer en se déplaçant à Differdange chez les Red Boys. Pour que cette virée en terre differangeoise ne tourne pas au vinaigre, les Brasseurs devront justifier leur statut de meilleure défense du pays.

7e journée AXA League Hommes poules titres

Ce vendredi à 20h

HB Esch (1er) - HB Dudelange (4e)

1er mai à 18h 

Red Boys (5e) - HC Berchem (2e)

12 mai à 20h30 

Käerjeng (3e) - HB Mersch (6e)

Jocelin Maire

Date de publication: 29 avril 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet