Lire l’article

Natation

Covid-19: les Jeux mondiaux militaires de Wuhan refont parler d'eux

Et si le coronavirus était déjà en circulation à Wuhan en octobre 2019? Des sportifs présents sur place font aujourd'hui étalage de leurs interrogations, après que certains soient tombés malades lors de leur séjour.


Le Covid-19 était-t-il déjà actif Wuhan en octobre dernier? C'est ce que se demandent des sportifs présents là-bas à l'occasion des Jeux mondiaux militaires (18 au 27 octobre 2019). Alors qu'officiellement, le premiers cas en Chine remonterait à novembre, une atmosphère étrange régnait déjà sur place, témoignent des athlètes français et luxembourgeois. Notamment Julien Henx, qui est revenu sur son séjour dans la province incriminée, auprès de LCI: "Si c'est une coïncidence je ne sais pas. Mais deux de mes coéquipiers sont tombés malades là-bas (NDLR: Raphaël Stacchiotti et Pit Brandenburger). Et ça a duré une semaine. A Wuhan, 200 000 volontaires chinois étaient là pour nous guider, il y avait du personnel partout. Mais la délégation luxembourgeoise n'a pas fait le marché de Wuhan".

Des déclarations qui ne sont pas du goût de la FLNS. La fédération présidée par Marco Stacchiotti, s'est fendue d'un communiqué aux médias ce jeudi: "La FLNS se distancie résolument des commentaires donnés par Julien Henx auprès de plusieurs médias français notamment. Elle est évidemment très déçue des propos de Julien Henx et les condamne avec fermeté". Un début de polémique qui prend même une tournure politique. Puisque Stéphanie Empain, députée Déi Gréng, a officiellement questionné le Ministre des Sports et celui de la Défense au sujet des Jeux Militaires de Wuhan.

"Je n'ai pas encore été testé"


Raphaël Stacchiotti a tenu à réagir ce jeudi chez nos confrères de l'Essentiel: "Je ne pense pas avoir eu le virus à Wuhan. Je n'ai pas encore été testé, mais je tiens à souligner qu'aucune personne de mon entourage n'a été malade". Pris dans la spirale médiatique contre son gré, le nageur estime qu'il a seulement souffert de maux de gorges en raison de la climatisation. Mais affirme qu'il est prêt à se faire tester afin de lever les suspicions.

Le service de communication de l'Armée a lui aussi tenu à réagir cet après-midi: "L'Armée ne peut pas confirmer que des athlètes ont été exposés au Covid-19 à l'occasion des Jeux mondiaux militaires. En effet, lors de cette période le virus Covid-19 n'avait pas été identifié officiellement. Et à ce stade les tests Covid-19 n'existaient pas. Aucun membre ayant participé aux Jeux mondiaux militaires à Wuhan n'a été testé positif au Covid-19 à ce stade". 
Tags# :
Date de publication: 07 mai 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet