Lire l’article
CBC

Omnisports

Le résumé de l'actualité sportive du week-end :

Finale de Super Bowl, lancement de l'Australian Open et pléthores de match de football : petit résumé non-exhaustif de l'actualité sportive du week-end.

Superbowl :

Tout, tout en haut. Avec son septième Superbowl en dix participations, Tom Brady rentre encore plus dans la légende de la NFL. Étincelant, comme toute son équipe de Tampa Bay qui a dominé la rencontre de A à Z, le vétéran, avec trois passes de touchdowns en première période, a logiquement été élu MVP de la rencontre et a offert une belle aventure humaine dont l’Amérique raffole. Deuxième titre pour les Buccaneers après leur victoire en 2003, et qui, forts de ce succès de prestige seront attendus pour la prochaine saison. Tout comme l’inégalable et increvable Tom Brady.

Football :

Encore une semaine pleine pour le quatuor de tête de Ligue 1. Forts de leurs victoires respectives, les candidats au titre n’auront pas réussi à creuser la moindre différence parmi eux, mais s'éloignent encore plus des seize autres équipes du championnat. Hormis le succès complètement fou de Monaco sur le terrain de Nimes (3-4), c’est tout en maîtrise que les trois autres cadors du championnat ont pris les trois points, à l’image du PSG vainqueur d’un classique assez terne. Avec le retour des rencontres européennes, le sprint final semble définitivement lancé et promet une fin de saison passionnante et épique.

Le Real et le Barça n’abdiquent pas. Tous deux difficiles vainqueurs en déplacement, les clubs historiques de Liga continuent de s’accrocher tant bien que mal et mettent une pression certaine sur l’Atletico Madrid, qui reçoit ce soir le Celta Vigo. Des victoires décrochés au forceps qui, loin de rassurer sur la qualité de jeu démontrent que les deux géants espagnols lutteront jusqu’à la dernière minute. Le PSG et l’Atalanta sont prévenus.

La lutte continue aussi en Serie A, où les favoris ont dans l’ensemble fait honneur à leurs statuts. La Vieille Dame aura fait preuve d’un pragmatisme cynique façe à une Roma trop naive, tandis que les deux clubs de Milan se sont imposés sans forcer face à la Fiorentina et Crotone. Pour cette journée qui restera celle des 500ème et 501ème buts d’Ibrahimovic en club, le véritable perdant aura bien été le Naples de Gattuso, qui avec cette défaite inattendue à Genes lâche définitivement le peloton de tête et fragilise encore un peu plus la position de leur entraineur. 

Le grand vainqueur du week-end, c’est City. Auteurs d’une excellente performance sur le terrain de Liverpool, les Skyblues sont allés chercher la victoire en grande partie grâce à une performance cataclysmique du gardien des Reds Alisson. Avec pas moins de trois relances calamiteuses, le portier brésilien aura anéanti les espoirs des hommes de Klopp de redresser la barre dans le match choc du week-end. Combinée aux pertes de points de United et Leicester, tous deux poussés au match nul, la victoire des Mancuniens à Anfield offre à l'équipe en forme du moment un boulevard vers un nouveau titre en Premier League. Quant à Liverpool, avec une quatrième place ménacée par plusieurs clubs, il serait temps de se méfier solidement et se ressaisir pour, grand minimum, glaner un ticket pour la prochaine Ligue des Champions.

Enfin en Allemagne, les semaines se suivent et se ressemblent pour le Bayern Munich. Fraichement arrivés au Qatar après une victoire vendredi soir, c’est à la télévision que les bavarois auront assisté à la victoire de Leipzig et la débacle de Dortmund. Avec sept points d’avance, les partenaires de Lewandowski continuent de s’approcher, chaque semaine un peu plus, d’un nouveau titre en Bundesliga. 

Tennis :

Le premier grand chelem de l’année 2021 est lancé ! Après avoir enduré un protocole sanitaire monstre, le contingent de joueurs de tennis des quatre coins du monde a enfin pu débuter l'un des grands évènements de l’année de tennis. Une compétition qui pour sa première journée aura jusque maintenant évité les surprises majeures - si ce n’est la triste élimination de Gael Monfils - en attendant les matchs de Djokovic et Nadal. On ne peut que se réjouir des deux semaines de jeu qui nous attendent.

Date de publication: 08 fevrier 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet