Lire l’article
20minutos.es

Omnisports

Le résume de l'actualité sportive du week-end

L'incertitude demeure totale à tous les étages dans les championnats majeurs. Ailleurs, Rafael Nadal se proclame Empereur de Rome, et Bernal fait un grand coup sur le Giro.

Football :

Espagne : Le F.C Barcelone remporte la Ligue des Champions féminine ! Après une superbe performance et une domination évidente, les joueuses de Lluis Cortes ont fait exploser Chelsea 4-0, et s’offre ainsi la coupe aux grandes oreilles. L’équipe catalane a donc remporté le plus beau trophée européen, mais aussi le championnat domestique avec… 100% de victoires. Comme quoi, le Barça est donc encore capable d’être brillant.

L’Atlético Madrid à un match du titre ! Mais que ce fut dur. Après s’être heurtés à plusieurs reprises sur le portier adverse, les colchoneros ont même encaissé un but à l’orée du dernier quart d’heure de jeu. Il aura fallu des ressources mentales énormes et une détermination sans faille pour retourner Osasuna grâce à deux buts de Renan Lodi et Luis Suarez. Avec ces trois points, l’Atletico garde son destin entre ses mains et devra absolument l’emporter sur le terrain du Real Valladolid pour s’assurer un titre de champion devant le Real Madrid, vainqueur de Bilbao 1-0. Une lutte à laquelle ne participent plus le F.C. Barcelone et le F.C Seville, tous deux défaits et définitivement hors course.
La lutte pour l’Europa League devrait elle faire rage lors de la dernière journée, la Real Sociedad, le Betis Seville et Villareal se tenant en un point. Enfin, tout en bas du classement, l’incertitude demeure totale, puisqu’aussi bien Eibar, Valladolid, Elche et Huesca peuvent encore sauver leur place ou descendre dans l’antichambre de l’élite.

France : Suspense à tous les étages en Ligue 1. Avec un match nul décevant face à l’AS Saint-Etienne, le LOSC laisse revenir Paris, facile vainqueur de Reims 4-0 à un petit point. Les nordistes seront donc dans l’obligation de l’emporter pour leur dernière rencontre de la saison sur le terrain d’Angers. La lutte pour la troisième place demeurera elle aussi indécise jusqu’au bout. Ni Monaco ni Lyon n’ont flanché hier, maintenant ainsi les asémistes sur la dernière marche du podium.
Marseille a de son côté fait un grand pas vers la cinquième place du classement. Avec trois points d’avance et une différence de buts largement favorable, le club phocéen devrait voir l’Europe l’an prochain. Enfin, pour la relégation, impossible de savoir qui terminera barragiste. Avec six équipes en deux points, l’incertitude demeure totale.

Italie : La Juventus s’offre un sursis. En retournant l’Inter Milan dans un match entaché d’un arbitre fort polémique, la Vieille Dame peut encore croire en une qualification en Ligue des Champions. Si l’Atalanta est officiellement hors-course, le Napoli et le Milan AC (auteur d’un nul décevant face à Cagliari) restent à portée de main des coéquipiers de Cristiano Ronaldo. Et on peut être certain que ces derniers compteront sur l’Atalanta, qui affrontera Milan la semaine prochaine pour les aider dans leur quête de qualification en Champions League.

Allemagne : Schalke 04 a t’il encore plus raté sa saison avec sa victoire samedi ? Les supporters du club déjà relégué peuvent légitimement se poser la question. Incapables de gagner cette saison, les Königsblauen ont réussi l’exploit de l’emporter face à Francfort. Problème ? Ce succès, combiné à la victoire du Borussia Dortmund qualifie ce dernier en Ligue des Champions après une campagne difficile. Un coup de pouce dur à avaler pour les supporters de Shalke, déjà en proie à une saison cataclysmique, et qui n’avaient pas besoin de ce coup de couteau de plus pour souffrir le martyre.

Angleterre : On joue la 95e minute d’un match capital pour Liverpool. Alors que les Reds sont maîtres de leur destin, et que trois victoires assureraient leur place en Champion’s League, ils n’arrivent pas à l’emporter sur le terrain du modeste West Bromwich Albion. C’est alors qu’Alisson, sur une dernière tentative, expédie une tête splendide dans les filets adverse et bazarde Liverpool dans l’euphorie. Une juste récompense pour le portier brésilien, qui aura vécu une saison sur et en dehors du terrain extrêmement compliquée… C’est donc maintenant Chelsea et Leicester qui se retrouvent en danger d’être dépassés par les Reds. Et l’affrontement entre le troisième et quatrième du championnat la semaine prochaine promet d’être plus que chaud.

Tennis

Nadal empereur de Rome. Ce 57e classique entre l’espagnol et Novak Djokovic a tourné à l’avantage du roi de la terre battue. Après un premier set particulièrement disputé et de haut vol, Rafa a semblé chercher son second souffle dans une deuxième manche largement dominée par le numéro un mondial. Un passage à vide de courte durée puisque, dès l’entame du set décisif, le spécialiste de l’ocre a relancé son entreprise de démolition en assénant coups droits dévastateurs à la pelle. 7-5 / 1-6 / 6-2 et le dixième titre à Rome. De très, très bon augure avant de disputer Roland Garros.

Chez les femmes, match moins accroché mais victoire tout aussi spectaculaire d’Iga Swiatek en finale du tournoi. Avec un succès d’une violence rare (6-0 / 6-0) face à Karolina Pliskova, la polonaise s’est adjugée le prestigieux trophée de main de maître.

Giro

Bernal réussit un très gros coup. En remportant la 9e étape du Giro, le colombien a par là aussi pris la tête du classement général. Le cycliste d’Ineos Grenadiers a offert une superbe course et s’est imposé avec 7 secondes d’avance sur Giulio Ciccone. Un résultat qui pourrait être décisif pour remporter la prestigieuse compétition.

Date de publication: 17 mai 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet