Lire l’article
© Olympics

Omnisports

Tokyo 2020: ce que révèle le tableau des médailles

Les Jeux olympiques de Tokyo se sont refermés ce dimanche par la traditionnelle cérémonie de clôture, où s’est effectuée la passation avec Paris 2024. Au tableau des médailles, les USA terminent in extremis devant la Chine.

Avec 113 médailles au total, les Etats-Unis terminent en tête du nombre de breloques récoltées durant la quinzaine olympique nippone. Parmi elles on en décompte 39 en or, 41 en argent et 33 de bronze. C’est grâce à la victoire de son équipe féminine de volley dimanche, que les USA terminent en tête du bilan total, juste devant la Chine longtemps en tête du tableau, et qui boucle les JO avec 88 médailles (38 or, 32 argent, 18 bronze). Le bilan américain est en tout cas moins bon qu’à Rio, où la délégation de l’oncle Sam avait ramené 46 médailles du plus précieux métal (121 au total).

Derrière ces deux ogres, on retrouve le pays organisateur le Japon. Et encore une fois l’effet JO à domicile à fait son effet malgré l’absence de public, puisque le Pays du soleil levant termine ses olympiades avec 58 médailles au total (27 or, 14 argent, 17 bronze), tout bonnement le meilleur bilan dans des Jeux olympiques pour les Japonais. A la quatrième place, on retrouve une Grande-Bretagne qui fait légèrement moins bien qu’à Rio (65 médailles contre 67 au Brésil) dont 22 en or au lieu des 27 récoltées il y a cinq ans.

A la cinquième place figure le Comité Olympique Russe, contraint à concourir sous bannière « neutre » et qui termine tout de même avec 71 médailles, dont 20 en or, un bilan similaire à celui de la Russie « officielle » en 2008, mais en augmentation notoire par rapport à Rio.

1 milliard d’habitants et une médaille d’or

L’Australie (6e) avec 46 récompenses au total égale son record de médailles d’or datant de Athènes 2004 (17), mais n’améliore pas son bilan général de Sydney 2000 (58). Les Australiens doublent en tout cas quasiment leur nombre de médailles obtenues à Rio (29 dont 8 en or). Derrière on retrouve un quatuor européen où chacun revient avec 10 médailles d’or (Pays-Bas, France, Allemagne, Italie).

Les Néerlandais (36: 10 or, 12 argent, 14 bronze) peuvent se targuer d’avoir battu à Tokyo leur record de médailles réalisé a Athènes 2004 (33), sans toutefois atteindre leurs 12 médailles d’or de Sydney. Derrière la France fait moins bien qu’à Rio (33 médailles à Tokyo, 42 il y a cinq ans). Du côté de nos voisins allemands, le bilan tokyoïte est le pire depuis la réunification du pays (37 médailles, 10 or ,11 argent, 16 en bronze) opéré sportivement aux JO à Barcelone 1992.

Dixième du classement, on retrouve une Italie à la fête dans ces Jeux olympiques. Les transalpins battent leur record de médaille (36 à Los Angeles 1932 et Rome 1960) avec 40 unités. Enfin du côté des curiosités de ces JO, l’Inde pourtant riche de plus d’1 milliard 326 millions d’habitants ne ramène qu’une médaille d’or grâce au javelot masculin, tandis que les Bermudes récoltent leur première médaille d’or olympique de leur histoire, tout comme les Philippines et que la petite république de Saint-Marin repart avec un bilan historique de 3 médailles au total.

Date de publication: 09 aout 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet