Lire l’article

Rugby

Les paillettes sans le résultat

Devant 1200 personnes et au cours d'une soirée de gala, les Luxembourgeois se sont inclinés 12-39 face à la République tchèque, après avoir longtemps cru en la victoire. Les motifs d'espoir sont là malgré tout.

C’était soir de fête ce samedi soir au stade de Luxembourg où l’équipe nationale de rugby jouait pour la première fois devant 1200 personnes. Et les Lions rouges ont longtemps cru pouvoir l’emporter… C’était avant le tournant du match, à la 62e. Les locaux mènent alors 12-10 et sont dans le camp tchèque. Ils développent plusieurs belles phases de jeu, le public pousse et tout le monde espère que cette longue action qui paraît maîtrisée se conclue par un essai. Mais le centre tchèque, Richard Hrebacka, intercepte une passe hasardeuse et remonte tout le terrain sur 70m pour aplatir entre les poteaux. Cimprich transforme et les Tchèques passent devant, 12-17.

Après la 62e, les Tchèques déroulent

Le début de la fin pour les Luxembourgeois qui, jusqu’ici, faisaient jeu égal avec leurs adversaires, et même un peu plus. Car derrière, les Tchèques déroulent. A la 66e minute, le centre Albert Aaron Fronek slalome dans les 30 derniers mètres et passe en revue une partie de la défense luxembourgeoise avant d’aplatir. Cimprich transforme, 12-24. Trois minutes seulement plus tard, le virevoltant centre remet ça, essai de nouveau transformé, 12-34. La République tchèque s’envole. Et va enfoncer le clou… A la 79e minute, après un mauvais dégagement sous pression, Jan Kohout récupère le ballon dans les 22m luxembourgeois, accélère, dépose son vis-à-vis et inscrit le 5e essai tchèque, non transformé. 12-39.

Browne fait le job au pied

Dommage car jusqu’à cette maudite 62e minute, les Lions rouges donnaient du fil à retordre aux rugbymen de l’Est. L’ouvreur William Browne avait d’ailleurs ouvert le score dès la 11e minute sur pénalité. A la 30e minute, les esprits s’échauffaient et quelques amabilités étaient distribuées entre les deux équipes, de quoi faire rugir le public ! Le premier coup dur arrivait à la 31e avec la sortie sur blessure du capitaine Guillaume Kimmel, suivie par le premier essai tchèque après une bonne touche et un ballon porté dans les 22m qui permettait à Novotny de s’effondrer dans l’en-but. Le pied de Browne permettait malgré tout au Luxembourg de rester dans le match en atteignant la pause à 6-7 et même de repasser devant à 12-10 dès le retour des vestiaires.

La suite a donc été moins favorable, hélas. Mais avant de craquer, et même s’ils ont souffert en mêlée, les Luxembourgeois ont montré de la détermination devant un public enthousiaste, une solide défense une grosse partie du match, et quelques idées avant ce terrible tournant. De quoi constituer une bonne base de travail et de l’espoir pour la suite.

Tags# :
Date de publication: 27 novembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet