Lire l’article

Sports de combat

Judo: un ippon au handicap

Depuis novembre dernier, la FLAM en partenariat avec le CDV (Centre pour le Développement des compétences relatives à la Vue), ont mis en place chaque vendredi soir à la Coque une formation aux bases et principes du judo, à destination des malvoyants et aveugles. Et les progrès des participants sont déjà notables.


Un vendredi soir, sur le parvis de la Coque. Alors que la pluie incessante depuis le matin, commence à peine finalement à accorder un peu de répit, un étrange ballet a lieu. Plusieurs malvoyants, reconnaissables à leurs fameuses cannes blanches, se dirigent à leur rythme vers l’entrée du centre culturel et sportif du Kirchberg. Et comme il est plutôt rare que des personnes en situation de handicap se rendent dans ce lieu, présenté comme celui de l’élite sportive luxembourgeoise, leur présence interroge forcément les curieux. 

Le petit groupe poursuit son cheminement vers les niveaux inférieurs. Plus précisément vers les entrailles du bâtiment qui accueillent officiellement depuis le mois de juin 2019 les installations du HPTRC (High Performance Training and Recovery Center), avec son dojo flambant neuf qui se situe au niveau -2. Et malgré leurs problèmes de vue, les participants n’ont désormais plus aucun mal à se retrouver dans le dédale de couloir et d’escalier, ou même quelqu’un à la vue perçante pourrait se retrouver désorienté...

C’est un des aspects qui a le plus étonné Serge Schaul. Avec une des participantes à son bras, le président de la FLAM revient sur la création de ce groupe de judo pas comme les autres: « Au début les moniteurs nous ont montré comment faire, mais maintenant ils se débrouillent presque seuls! Tom que vous voyez là-bas, m’a dit je me débrouille tout seul! Cet atelier, j’avais cela en tête depuis au moins une dizaine d’années. Et quand je suis devenu président, les choses ont commencé à se concrétiser. Le judo est l’un des sports les plus accessibles pour les mal-voyants » explique celui qui a pris en mains les destinées de la FLAM en 2018. 

Une progression rapide

Petit évènement, lors de notre passage à l’entraînement encadré par Serge Schaul et Ralf Hailer (le directeur technique national du judo), les participants étrennent avec fierté pour la première fois leur kimono, offert par un fournisseur...

Retrouvez l’intégralité de cette article dans l’édition 11 de Mental! disponible en kiosque. Vous pouvez également vous abonner (ici) pour recevoir le magazine à domicile. 

Tags# :
Date de publication: 25 fevrier 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet