Lire l’article
Eurosport

Tennis

Djokovic, roi d'Australie.

En moins de deux heures, le numéro 1 mondial a fait plier un Daniil Medvedev volontaire mais tout simplement en dessous. 9e victoire à Melbourne et 18e Grand Chelem pour le numéro un mondial.

Titanesque. En remportant cette finale de l'Open d'Australie en 1h53 et trois petits sets (7-5 / 6-2 / 6-2), le plus que jamais numéro 1 mondial est maintenant détenteur de neuf Australian Open et dix-huit Grand Chelems en tout. 
Exceptionnel en fond de court et retour de service, le natif des Balkans a écouré un Medvedev pourtant habitué aux longs rallys, et qui restait sur vingt victoires consécutives. Loin d'être passé à côté de son match, le russe, qui perd là sa deuxième finale de Grand Chelem aura tout simplement été moins fort qu'un "Djoker" dont la "blessure" aux abdominaux semblait n'etre qu'un souci du passé. Après un premier set disputé dans laquelle Djoko aura su accélerer au bon moment, les deux suivants n'auront fait preuve d'aucun doute quant au futur vainqueur.

Avec ce dix-huitième trophée, Djokovic se rapproche du record détenu par Nadal et Federer de vingt. Et, dans cette forme, il est clairement envisabeable que le serbe les égale ou, qui sait, ne les dépasse dès cette année 2021.

Date de publication: 21 fevrier 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet