Lire l’article
© Francis Manderscheid

Volleyball

Jean-Pierre Londinière : « Je gère cela sans pression ! »

Le rastaman du VC Lorentzweiler traverse la crise sanitaire et la situation inédite de son sport avec le flegme qu’on lui connait. Interview !

Jean Pierre, quelles sont les nouvelles de ton côté ?

Tout se passe bien ! Nous sommes en plein dans la routine de ce nouveau confinement. Je suis bien occupé avec mon métier d’électricien au Grand-Duché. Mon quotidien de volleyeur est, quant à lui, mis en standby depuis quelques temps.

C’est à dire ?

Après les décisions du gouvernement, l’équipe ne peut plus se réunir à l’entrainement dans notre gymnase. Du coup, on nous demande de fournir un effort individuel avec des travaux spécifiques pour entretenir notre condition physique. Tout ça préviendra les petites blessures qui peuvent survenir après ces longs arrêts sans compétition.

Finalement, avec seulement trois journées disputées depuis l’entame de la saison, le volley ball luxembourgeois est le sport qui a connu le moins de compétition. Comment gérer ça?

Personnellement, je gère cela sans pression, mais ça c’est mon trait de caractère (rires). S’il n’y a pas de matches, il n’y a pas de matches. Il faut l’accepter, il y a bien pire que notre situation sportive. On échange entre coéquipiers dans un groupe Whatsapp et tous ne le vivent pas aussi bien que moi.

Si on te demande le dernier match que tu as disputé en championnat, tu réponds ?

On avait joué Strassen contre qui on s’est inclinées sur le score de 3 à 0 ou 3 à 1.

Sur le score de 3 sets à 1…

Oui, le score ne reflète pas vraiment le match serré que cela avait été. Les sets avaient été très disputés et assez serrés.

Strassen qui est donc actuellement solide leader de la Novotel League. Avez-vous les moyens d’aller chercher cette année ?

Bien sûr que oui, sinon quel est l’intérêt d’entrer à chaque fois sur le terrain. Seuls nous avons le droit de décider qui finira premier ou non de ce championnat. 

Quel est l’objectif de Lorentzweiler cette saison ?

On souhaite se rapprocher le plus possible des deux titres à savoir le championnat et la coupe. Il faudra faire mieux que la saison passée où on aurait dû passer par les Playdowns si l’exercice n’avait pas été arrêté à cause du COVID.

En sais-tu d’ailleurs sur la date de reprise ?

Oui, le retour du championnat est fixé vers la quinzaine de janvier. On disputera des matches chaque week-end, voire peut-être deux, pour effacer le retard accumulé. On a hâte de batailler à nouveau !

Date de publication: 09 decembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet